Quatrième de couverture :

 

Se lancer dans une traversée du Caucase à pied n’est pas seulement un défi physique. La géopolitique complexe et les multiples zones de tension rendent en effet le parcours tortueux, imposant un itinéraire par les régions pacifiées et des chemins mal balisés. Des rives de la Caspienne au littoral de la mer Noire, Nathalie Courtet et sa coéquipière nous entraînent dans un monde et des cultures longtemps fermés aux Occidentaux, à la fois surprenants et terrifiants, trop souvent ignorés. Loin des sentiers battus, dans des paysages parfois grandioses, parfois déprimants, elles vont tracer leur route et leur destin, nous rappelant que l’aventure est aussi humaine, à l’image des multiples rencontres et de l’accueil extraordinaire réservé aux intrépides voyageurs qui osent.

 

Nathalie Courtet est originaire du Jura où elle est accompagnatrice en moyenne montagne. Grande voyageuse, elle a parcouru de nombreux pays avant d’entreprendre, en 2008, un immense périple à vélo couché, relaté dans une trilogie parue aux éditions Phébus (Aux portes de l’Orient, Les routes de la démesure, De la jungle birmane à la taïga russe). Elle a publié chez Géorama 71 & autres faits d’hiver relatant sa traversée de la Laponie à ski, en solitaire.

 

Ce livre est disponible dans toutes les librairies, virtuelles ou non, et sera bientôt disponible en version numérique.

Editions Géorama. 220 pages Cahier photos couleur. 16 euros