Essoré.

 

Jour J-3.

Tout a été pressé, serré, trituré, foulé au pied, tordu, noué et dénoué.

Plus moyen de tirer une goutte des paquets à l'origine bien gonfflés.

Comme des éponges.

La liste des choses à faire : essorée.

La liste des choses à emmener : essorée.

La tête et l'organisme purgés, vidés dans le bons sens du terme : essorés

Je pars avec des kilomètres devant les roues, la tête vide pleine à se remplir d'autres et d'ailleurs, de la lecture pour des mois, de la musique pour longtemps et avec de quoi écrire un moment.

Je me régale d'avance.

Finalement la météo est annoncée bonne pour mardi, j'irai donc à la gare à vélo. Vallorbe-Paris. Deux jours dans la capitale chez Claire, mon binome. Voir quelques amis. Puis ce sera la sortie de Paris à vélo par la banlieue nord,  rejoindre Dieppe où nous aurons droit à un tour de bateau avant de pédaler encore. Une paire de centaines de kilomètres à avaler, quelques nuits dehors et la dernière à l'aéroport de Gatwick, trouver des cartons pour emballer les vélos pour le vol (rassurez vous tout est déjà calé) nous promettent déjà des moments pas tristes et des journées bien remplies. Puis avion. Paf, 30 mai 12 h 30 heure locale, St John's sur la péninsule d'Avalon, Terre Neuve, Canada. La cohabitation avec Claire s'annonce plutôt bien. On devrait pouvoir aller au moins jusqu'à Auvers sur Oise sans se foutre sur la gueule. Et après St John's, nous commencerons par remonter les vélos après avoir croisé les doigts pour :

1) qu'ils arrivent

2) en bon état

La météo ... oh bon,on verra quand on y sera.

Pas encore de photo, même si le voyage a commencé depuis un moment...