Les sentiers du sud du Jura.

 

Comme annoncé il y a environ un mois me voici donc lancée sur les sentiers des massifs montagneux français . Lancée à faible vitesse , certes , car chargée de mon toujours trop lourd sac à dos , je pourrais craindre de me faire dépasser par les tortues .

 

Samedi 16 mai 2020 , six mois exactement après être rentrée de mon long voyage de 7 mois en Europe à vélo, je ferme le gaz , le jus , l'eau et la porte. J'ai l'habitude des départs . Je reste en france , je ne serai jamais très loin mais dans ma tête c'est bien un grand et long voyage que j'entame. Deux vaillants septuagénaires m'accompagnent les deux premiers jours, mes parents. Il y a des ajustements encore à faire , dans le choix des souliers (ce sera chose faite le premier jour) et dans les réglages du sac (première semaine). La météo est annoncée belle . 

 

Deux heures après être partie , je suis sur les crêtes , sur le premier pli du Jura , celui qui domine directement le Léman . Cette crête je l'ai suivie du Mont Sala au-dessus de mon village jusqu'à l'extrémité sud du massif , juste avant Chambéry. Les principaux sommets en sont : le Mt Sala, le Noirmont, la Dole, le Montrond, le Colomby de Gex, le Crêt de la Neige, le Reculet, le Grand Crêt d'Eau. Ensuite il faut descendre profondément pour passer la Semine et la Valserine , deux rivières aux eaux d'une limpidité phénoménale , et remonter en face sur le plateau du Retord , que j'ai traversé dans sa longueur jusqu'au Grand Colombier . Bugey, je suis dans l'Ain depuis un moment. Plateau du Retord, terre de maquis et de résistants. J'ai fait le détour par la chapelle du même nom et l'ancienne Chartreuse. Du Grand Colombier, envahi en ce jeudi de l'ascention par les motards et les bruyants pique-niqueurs citadins, la vue est impressionnante sur le Rhône, le canal de dérivation et le lac du Bourget. Les Alpes en arrière-plan. Puis c'est la dégringolade vers Culoz. La Dent du Chat est étrangement rarement considérée comme jurassienne alors que géologiquement parlant elle fait pourtant bien partie de l'arc . 

 

Durant cette première semaine , les seuls nuages que j'aie vus étaient sur les Alpes , la bise a soufflé fort et m'a parfois fait vaciller . Si l'herbe est trop rase encore pour permettre aux vaches de monter dans les alpages, en bas ils ont déjà fait une première fauche . Tout l'étagement en 1000 m , en deux heures. Des bourgeons parfois tout juste éclos aux anthyllides vulnéraires presque fanées par endroits. C'est qu'il fait déjà chaud et sec depuis un moment cette année. Les sources indiquées sur ma carte sont parfois déjà taries, 18 mai, ça fait peur pour la suite. J'ai campé, j'ai trouvé des cabanes, j'ai partagé un succulent barbecue avec deux familles montées à la fraîche voir les étoiles et le type "spécial" de Culoz, habitant de Romagneux, qui a tout le monde à dos ici, m'a offert son histoire à la fois trucculente, triste, belle, ainsi qu'une bière fraîche et un coin paradisiaque pour installer ma tente avec vue sur le lac du Bourget et les cimes des Bauges.

J'ai toujours pu, non sans une sacrée chance parfois, trouver de l'eau en quantité suffisante. C'est que sur ces massifs calcaires karstiques à mort, à courir sur les crêtes sans jamais descendre sur les flancs, les points d'eau sont rares. Et précieux. Les alpages n'étant pas encore occupés, mes rencontres furent rares mais toujours sympathiques.

 

Culoz, c'est la fin, ou le départ, en tout cas l'extrémité de la GTJ, la Grande Traversée du Jura. Je suis dans le voyage, les habitudes sont vite reprises. Mon sac est trop lourd mais je ne vois pas quoi ôter. Mes pieds sont en bon état, j'y veille, et mes genoux ne couinent presque plus. Je vais tranquille, entre 20 et 25 km chaque jour, les bâtons me sont précieux.

Je n'avais jamais suivi la crête du Jura vers le sud au delà du Reculet, j'ai été assez époustouflée, j'y étais seule et c'était bien...

N'ayant que l'écran de mon smartphone pour le choix des photos, la mise en page, taille des photos etc, veuillez svp me signaler les anomalies. Merci.

Vous pouvez vous abonner pour être prévenus par mail des mises à jour de la page. Voyez en haut à droite ou touten bas de la page suivant vos appareils.